SWANN

RONNÉ

Swann Ronné est né à Caen en 1995. Aujourd’hui, il vit et travaille à Paris.

 

Initialement étudiant à l’Ecole Supérieure d’Arts et Médias de Caen, il y obtient son diplôme de premier cycle en 2017. Il rentre ensuite à l’atelier P2F de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. C’est dans cet établissement qu’il réalise actuellement sa cinquième année d’études.

 

En 2018, le travail de Swann est présenté aux sélections des Prix des Amis des Beaux-Arts de Paris, au Prix Juvenars, ainsi qu’au Prix international de Peinture « Novembre à Vitry ».

« J’aime mélanger les genres, circuler entre les pratiques, faire communiquer les mondes, extraire de l’insignifiant un signe. » - Swann Ronné

La pratique de Swann Ronné consiste à mêler des éléments hétéroclites : formes colorées, lignes et figures indécises sont autant de traces qui donnent prétexte à composer une peinture sans sujet. Avant tout soucieux de résoudre des questions formelles : organisation de la surface, apparition et disparition de la forme, Swann prélève au cœur de l’insipide et trouve matière en toute forme accidentelle. Il compose ses tableaux par élimination et ne garde que l’essentiel : en résultent des portraits du vide, de ce qui n’existe pas, du sentiment qu’il en reste.

 

Swann Ronné interroge l’émergence de la forme. Il observe et s’inspire des empreintes, des marques laissées par ceux qui déambulent autour de lui. L’artiste aime jouer avec les hasards et les suggestions, ce qui lui permet de solliciter l’imaginaire et l’inconscient du regardeur. Véritable démiurge, Swann Ronné dépeint un univers entre ordre et chaos, dont émergent et sombrent d’innombrables signes plastiques.

 

Au fil de son travail, il expérimente et questionne l’essence de la peinture : quelle relation entretiennent la forme et le fond ? La spontanéité et la précision s’opposent-elles ? Quelle tension existe-t-il entre le all-over et la composition ? Le résultat de cette réflexion est fait d’espaces conflictuels, souvent fragmentés ; presque des « dé-compositions ». Sa recherche d’équilibre entre abstrait et figuratif lui permet de s’interroger sur les perceptions du réel, de l’imaginaire et du beau.

 

Symbioses est sa première collaboration avec Darmo Art.

DARMO ART

  • Darmo Art IG
  • Darmo Art Facebook
  • Darmo Art Twitter
  • LinkedIn Social Icon

You might have seen us here:

tele-matin.jpg

©2019 - CREATED BY DARMO ART